Retour à l'accueil
Paiement Sécurisé
 

Votre article

Südwall les batteries côtières de Marine
Le 11 novembre 1942, à 7 heures du matin, trois jours après le débarquement anglo-américain sur les côtes d'Afrique du nord, Hitler déclenche l'opération "Anton II". Celle-ci vise à s'emparer de la zone libre et à mettre la côte méditerranéenne à l'abri d'une invasion alliée, tout en désarmant les unités françaises de l'Armée d'armistice. Une fois l’opération menée à bien, les unités de Marineartillerie prennent possession des batteries de côte françaises. Par la suite, le commandement allemand va renforcer ce dispositif en créant de nouvelles batteries destinées à proteger plus efficacement le Mittelmeerküstenfront. Après 10 ans de recherches dans les différents centres d’archives européens, les auteurs Alain Chazette et Pierre Gimenez nous livrent enfin la somme de leur magistral travail dans un livre fourmillant d’informations, de plans et de cartes, étoffé de plus de 1300 photos d’époque, pour la plupart inédites. Cette étude, très approfondie, aborde à la fois l’évolution de la défense des côtes entre 1914 et 1944, passe en revue le dispositif défensif des principaux ports de la façade méditerranéenne (Toulon, Marseille, Port-Vendres, Sète, Fos-sur-Mer) tout en abordant l’attaque allemande sur Toulon de novembre 1942, et sa conséquence, le sabordage de la flotte française.

caractéristiques : 264 pages
par : Chazette & Gimenez
chez : Histoire et fortifications
45 €
Soit 295,18 F
Retour